Problemes economiques n.3019 - Matieres premieres : un défi pour la croissance

Problemes Economiques (Auteur principal)

Livre | Format : Revue, Journal | Editeur : Documentation francaise | Date de parution : 11/05/2011

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo


Résumé

Problèmes économiques No 3019 11 mai 2011 Matières premières : un défi pour la croissance L'indispensable partage face à la menace de pénurie Le Monde Economie Martin Wolf La croissance des pays émergents, notamment en Asie, engendre des besoins énergétiques qui représentent une rupture de tendance par rapport à la fin du XXe siècle : d'ici à 2035, la demande primaire globale d'énergie pourrait augmenter de 50 %. Jusqu'ici, l'essor des pays émergents était bénéfique à tous : aux importateurs de produits à haute valeur ajoutée comme aux exportateurs de ressources naturelles. Celui-ci a engendré une certaine prospérité et offert de nouvelles opportunités. Mais à l'avenir, si l'humanité ne parvient pas à maîtriser la pression que ces mutations exerceront sur les ressources naturelles, la croissance des puissances émergentes risque de se traduire par un jeu à somme nulle, voire négative. Au-delà du progrès technologique qui pourrait permettre de surmonter cette nouvelle rareté des ressources naturelles, il faudrait également atteindre un niveau de coopération politique infiniment plus élevé que celui qui ayant cours aujourd'hui.

Volatilité des prix de matières premières : à qui la faute ?
La Note d'analyse du CAS Johanne Buba et Maxime Liegey Les volumes traités sur les marchés des matières premières ont considérablement augmenté depuis les années 2000, en particulier sur les marchés de gré à gré. En parallèle, on a assisté à une financiarisation accrue du secteur avec une explosion du nombre de contrats futures et d'options sur les matières premières. Compte tenu du fait que les matières premières représentent des inputs incontournables pour l'économie réelle, l'évolution des prix sur ces marchés fait l'objet d'une attention toute particulière. Ainsi, savoir si la spéculation joue un rôle important sur les marchés des matières premières est devenu une priorité pour les pouvoirs publics. Les auteurs analysent le cas de la hausse des prix de la période 2007-2008 et concluent que celle-ci s'explique par l'évolution des fondamentaux du marché. Les données disponibles à ce sujet sont malheureusement loin d'être exhaustives. Afin d'instaurer davantage de transparence et de permettre un meilleur fonctionnement de ces marchés, il faudrait mettre en place un système de régulation qui soit mieux à même de prévenir l'emballement des cours.

La gestion stratégique des ressources minérales : vers le développement des oligopoles ?
Responsabilité et environnement - Annales des Mines Patrice Christmann et Bruno Martel-Jantin Pendant longtemps, la majorité des acteurs politiques et économiques n'ont prêté que peu d'attention à l'industrie minérale et à la sécurité des approvisionnements en métaux. En Europe, certains pays ont même manifesté un large désintérêt pour ces questions. Cependant, sous l'effet de l'accroissement démographique mondial et de l'essor rapide des pays émergents, la question de la rareté est de retour et les ressources minérales redeviennent une priorité. D'ici à 2050, l'accès à ces dernières constituera même un défi stratégique majeur. L'industrie minérale mondiale doit, elle, faire face à un nombre croissant d'enjeux et de risques, liés à des coûts d'investissement et d'exploitation en augmentation, qui peuvent augurer un renforcement du niveau de la concentration dans ce secteur.

Terres rares : l'inquiétant monopole chinois Ifo-Schnelldienst Jutta Albrecht et al.
Les terres rares sont un groupe de métaux aux propriétés chimiques particulières. On les trouve généralement sous forme d'oxyde dans des minerais peu courants. Paradoxalement, elles ne sont pas si rares - en termes absolus, l'or est par exemple beaucoup plus rare - mais elles ne sont présentes qu'en de très faibles concentrations, de sorte que leur exploitation nécessite l'extraction de quantité très importantes de terres. Face à des coûts d'exploitation élevés, l'Occident a progressivement cessé d'exploiter les terres rares, au profit de la Chine qui assure aujourd'hui plus de 95 % de la production mondiale. Ceci confère à l'Empire du Milieu une position stratégique très importante, car ces matières premières sont indispensables à la fabrication de nombreux produits technologiques, comme les alliages des moteurs électriques, les générateurs d'éoliennes offshore, les disques durs des ordinateurs, les panneaux photovoltaïques, etc. La Chine a déjà commencé à restreindre l'exportation de terres rares - elle en est également le plus grand consommateur et en a besoin pour son propre développement -, obligeant les pays occidentaux à relancer dans l'urgence l'exploration.

Est-il possible de découpler le lien croissance/matières premières ?
Futuribles Françoise Grosse Au rythme actuel de leur exploitation, les ressources naturelles risquent d'être rapidement épuisées. Rendre le développement soutenable nécessite donc de dissocier la croissance économique de la consommation effrénée de ces dernières. Une solution avantageuse serait de développer le recyclage. Mais il faut cependant bien distinguer le taux de recyclage apparent du taux réel. L'auteur montre que ce procédé ne fait finalement que retarder les échéances. L'économie circulaire ne saurait donc à elle seule constituer une solution miracle. Il faudrait aller beaucoup plus loin et réduire très fortement la quantité de matériau utilisée par unité produite. Outre l'innovation et le progrès technologique, l'économie de la fonctionnalité qui permet d'optimiser les usages des produits représente une alternative prometteuse.

EGALEMENT DANS CE NUMERO ENTREPRISES Le patron de PME, ou le syndrome de Peter Pan La Gazette de la société et des techniques Benjamin Bertrand, Philippe Bodénez et Étienne Hans Les petites et moyennes entreprises (PME) sont souvent considérées comme les réserves de croissance les plus substantielles, notamment en raison de leur potentiel de réactivité et d'innovation. Cette image repose sur une représentation du dirigeant de PME ayant pour objectif principal d'oeuvrer à cette croissance. La Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) définit le patron de PME comme celui qui engage dans son entreprise tout son avoir financier pour y exercer des fonctions réelles et uniques de responsabilité et de gestion, mettant en jeu son savoir et son honneur. Une étude réalisée à l'Ecole nationale des Mines de Paris, montre cependant une tout autre réalité : celle de dirigeants atteints du syndrome de Peter Pan, un complexe les empêchant de se considérer comme contribuant à la croissance économique.

HISTOIRE DE LA PENSEE ECONOMIQUE John Rawls ou le libéralisme équitable Sciences Humaines Julien Damon Grand théoricien du contrat social, John Rawls a connu un succès considérable avec la publication, en 1971, de son ouvrage principal Théorie de la justice. Libéral et égalitariste, il a sans cesse cherché une coexistence harmonieuse entre efficacité économique et justice sociale. Une société devrait, selon lui, assurer l'égale liberté des uns et des autres et répartir de manière équitable les " biens premiers " comme le droit de vote. Ainsi, si les inégalités pouvaient profiter aux plus désavantagés, celles-ci devraient être considérées comme légitimes. Cette conception libérale et égalitaire, typiquement rawlsienne, a, par la suite, permis de légitimer l'instauration, dans les pays avancés, de minima sociaux comme le revenu minimum d'insertion (RMI), créé en France en 1988.

EMPLOI Pourquoi un chômage plus long à Paris ?
Connaissance de l'emploi Yannick L'Horty et Florent Sari Longtemps Paris s'est distinguée par son marché du travail très dynamique. La capitale attire pour cette raison de nombreux provinciaux à la recherche d'un emploi. Toutefois, une étude ciblée sur le sort des chômeurs de longue durée montre que cette ville présente aujourd'hui un risque particulier pour les sans-emploi : le chômage de longue durée y est supérieur à celui que connaissent les autres Franciliens. Géographiquement, le phénomène concerne surtout Paris-intra-muros et la petite couronne. Au-delà d'un effet de composition, l'inadéquation entre les emplois offerts à Paris et les qualifications des chômeurs qui y résident serait un des facteurs explicatifs de ce phénomène.

Détails

Plus d’information
EAN 3303332030194
ISBN 3303332030194
Contributeurs Problemes Economiques (Auteur principal)
Format Revue, Journal
Support Non
Nombre de pages 47
Éditeur Documentation francaise
Collection Problemes economiques
Langue Français
Largeur 21 cm
Longueur 27 cm
Épaisseur 4 mm
Poids 0.127 kg
Impression à la demande Non
Tranche d'âge Tout public
Saga PROBLEMES ECONOMIQUES
Catégories Livres, Revues d'économie, Commerce international

Avis

Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte