Problemes economiques n.2832 - Économie internationale

Problemes Economiques (Auteur principal)

Livre | Format : Revue, Journal | Editeur : Documentation francaise | Date de parution : 18/11/2003

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo


Résumé

Problèmes économiques N° 2.832 19 novembre 2003 Economie internationale DEFICIT DE LA BALANCE COURANTE AMERICAINE :
Comment corriger les déséquilibres ?
Revue d'économie politique Henri Bourguinat Le déficit courant américain ne cesse d'augmenter. Tant que le reste du monde garde confiance dans la croissance de la première économie mondiale et donc, dans le dollar, le problème du financement de ce déficit ne se pose pas. Mais cette situation rencontre des limites. L'attrait des Etats - Unis pourrait être d'autant moins soutenu que le budget fédéral enregistre depuis peu un déficit. Afin de remédier à ces déséquilibres, l'auteur propose quelques pistes, dont la dépréciation du dollar.

Un déficit courant américain difficile à résorber The Economist Les américains ont un penchant particulier pour les importations. De nombreuses explications qui permettent de mieux comprendre cet état de fait sont avancées par les économistes. Quoi qu'il en soit, à long terme, une dépréciation du dollar a un impact limité sur le recul des importations américaines car les structures de dépenses mettent du temps à se modifier.

Dollar, déficit, dette : billard à trois bandes Lettre de l'OFCE Hélène Baudchon Tout au long des années 1990, le déficit courant américain et la « nouvelle économie » ont fait bon ménage. Le déficit de la balance courante s'est creusé. Les gains de productivité dégagés sur la deuxième moitié de la décennie ont attiré les placements financiers outre - Atlantique. L'existence d'un déficit courant n'est donc pas un problème en soi.
L'éclatement de la bulle boursière a réduit les investissements directs étrangers aux Etats - Unis. Mais les flux d'investissements de portefeuille se maintiennent, notamment grâce aux achats massifs de titres américains par les banques centrales asiatiques.

Une zone monétaire asiatique contre le dollar ?
Sociétal Denise Flouzat Poursuivant une stratégie de monnaie faible, les Banques centrales japonaise et chinoise augmentent leurs réserves de change en achetant massivement des titres libellés en dollars. Ce procédé tend à se généraliser en Asie. Mais à l'avenir, les Banques centrales asiatiques pourraient davantage diversifier leurs actifs au profit de l'euro, rendant la situation sur le marché des changes plus instable. Et si, pour y remédier, le continent asiatique envisageait la création d'un véritable système monétaire et financier intégré au niveau régional ?

Le dollar à la merci des banques centrales asiatiques?
CDC IXIS - Flash Patrick Artus Les interventions des Banques centrales asiatiques sur le marché des changes visent à soutenir la compétitivité des exportations asiatiques et à attirer les investissements directs étrangers.
Elles contribuent aussi à accroître les liquidités en circulation dans les économies asiatiques.
Ainsi, des excès de crédit ou des bulles sur les prix des actifs pourraient apparaître. Une telle situation risquerait, alors, de réduire fortement les interventions des banques centrales asiatiques sur le marché des changes.

NOUVELLES TECHNOLOGIES ET CROISSANCE Les TIC dans les pays d'Asie en développement OCDE Brahm Prakash Les pays asiatiques en développement - tirés par le Japon, la Corée et le Taipei (Chine) - contribuent de façon importante à la diffusion des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le monde. Chacune de ces économies joue dans le cadre du processus de production des TIC un rôle particulier.
La Malaisie, par exemple, produit des composants électroniques, l'Inde participe activement au développement de l'industrie mondiale du logiciel, tandis que la Chine devient progressivement la plaque tournante pour la production du matériel TIC. Cependant, jusqu'à présent, les produits TIC élaborés par les pays asiatiques sont destinés aux marchés d'exportation et ne servent que faiblement d'accélérateur du développement économique.

NORMES INDUSTRIELLES L'impact économique de la normalisation Réalités industrielles Michel Colomb d'Ecotay Les études portant sur les effets de la normalisation sont plutôt rares. Pourtant, ses effets - au moins théoriques - sur l'innovation, les échanges et la compétitivité sont nettement positifs.
Néanmoins, ces effets positifs n'apparaissent généralement que dans un deuxième temps, lorsque la norme est devenue un élément structurant. Par ailleurs, les pouvoirs publics soutiennent de plus en plus la normalisation compte tenu de sa fonction stratégique, tant au niveau européen qu'international.

Détails

Plus d’information
EAN 3303332028320
ISBN 3303332028320
Contributeurs Problemes Economiques (Auteur principal)
Format Revue, Journal
Support Non
Éditeur Documentation francaise
Collection Problemes economiques
Largeur 21 cm
Longueur 27 cm
Épaisseur 2.7 cm
Poids 0.09 kg
Impression à la demande Non
Saga PROBLEMES ECONOMIQUES
Catégories Livres, Revues d'économie

Avis

Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte