La conquete de la peinture

Jacques Gagliardi (Auteur principal)

Livre | Format : Livre | Editeur : Flammarion | Date de parution : 29/11/2001

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo


Résumé

À l'aube de la Renaissance, entre la dernière croisade et la découverte de l'Amérique, de la Méditerranée à la mer du Nord, l'Europe abonde en ateliers où naissent fresques, enluminures et retables.
Trois siècles de ferveur et d'émotion, de luxe et de beauté.
Plus d'un millier de reproductions illustre dans cet ouvrage l'histoire d'une prodigieuse conquête : la liberté de la peinture.
«On est constamment ébloui par la richesse, la précision de votre savoir ; et de vos réflexions, de vos commentaires, le lecteur tire autant de plaisir que de profit. Vous avez sans nul doute écrit l'ouvrage de référence qui fera autorité pendant des décennies.» Claude Levi-Strauss «L'un des ouvrages les plus surprenants que l'histoire de l'art ait suscités récemment.» Philippe Dagen, Le Monde «Un texte foisonnant et fascinant». Pascal Bonnafoux, Magazine littéraire «Une liberté de ton et de regard trop rare (...) Cela se lit à merveille». Pierre Daix, Le Quotidien de Paris «Étonnant, prodigieux et infiniment riche (...) Une érudition et une sensibilité peu communes». Philippe Cusin, Le Figaro.
Qui ne redouterait un retour aux XIVe et XVe siècles ? Les ravages de la famine et de la peste y autorisent les pires violences, un luxe outrancier y côtoie une misère sans remède. Dans cet univers de l'excès, la fragilité de l'existence exacerbe la quête du plaisir et stimule les manifestations les plus éclatantes de la foi. Bientôt surgissent en Italie, puis à travers l'Europe, des ateliers où les artisans offrent ces cose miracolose qui apaisent les âmes tourmentées, avant de les séduire.
Commence alors la conquête des esprits par la peinture, qui peu à peu leur ouvrira le chemin de la liberté.
De l'enluminure à la fresque, du tableau de dévotion privée au vaste polyptyque, la peinture envahit alcôves et chapelles. Jacques Gagliardi nous invite à pénétrer l'obscurité des églises et des palais, des couvents et des châteaux où, durant plus de deux siècles, se sont accumulés les prodiges d'un art où la subtilité le dispute au sublime, l'énergie à la délicatesse. L'Europe des ateliers, succédant à celle des cathédrales, rivalise de raffinement et d'imagination, au coeur d'une histoire qui se bâtit à coups de catastrophes et de miracles. Dans «l'odeur du sang et le parfum des roses», comme le dit Huizinga, la beauté s'épanouit au bord des charniers.
Tel est le cadre historique de cet ouvrage où, page après page, on découvrira l'émergence d'une vision nouvelle de l'activité picturale. Particularismes régionaux et décalages temporels sont mis en évidence, et la multiplicité des séquences stylistiques fait apparaître des dizaines de peintres connus des seuls spécialistes, aux côtés des plus glorieux : Giotto, Fouquet, Van Eyck ou Piero della Francesca.
S'appuyant sur les recherches les plus récentes de l'historiographie, La Conquête de la peinture nous est ici restituée avec autant de précision que de passion. Plus d'un millier de reproductions illustre cette synthèse critique d'une ampleur exceptionnelle.

Détails

Plus d’information
EAN 9782080106940
ISBN 2080106945
Contributeurs Jacques Gagliardi (Auteur principal)
Format Livre
Support Non
Éditeur Flammarion
Collection Histoire de l'a
Langue Français
Largeur 24.3 cm
Longueur 31.5 cm
Épaisseur 5 cm
Poids 3.93 kg
Impression à la demande Non
Catégories Livres, Art, Musique et Cinéma, Italie

Avis

Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte