L'argent - Du minerai au pouvoir dans la france

Marie-christine Bailly-maitre (Auteur principal)

Livre | Format : Livre | Editeur : Picard | Date de parution : 20/09/2002

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo


Résumé

La production de l'argent métal est un fait technique et économique, mais aussi éminemment politique.
Depuis les VII-VIIIe siècles, le monométallisme argent est la règle en France, avec la frappe du denier. Le XIIIe siècle marque le retour au bimétallisme, mais jusqu'au règne de Philippe IV le Bel l'argent reste le métal le plus utilisé, ce qui impose une recherche systématique des minerais argentifères, même les plus médiocres. Un premier survol de la documentation montre que si la Gaule a produit de l'argent, c'est en quantité bien moindre que la péninsule Ibérique au même moment.
Quelques gisements sont exploités au Haut Moyen Âge, mais ils semblent peu nombreux. A partir du XIIe siècle, on observe une véritable explosion de l'activité minière, qui se traduit par une inflation des sources documentaires. Du XIIe à la première moitié du XIVe siècle, l'activité minière et métallurgique est intense et c'est l'Europe méditerranéenne qui est la principale productrice de métal blanc : Sardaigne, Toscane, Espagne, mais aussi la moitié sud de la France.
La dépression du milieu du XIVe siècle affecte l'activité minière, sans l'interrompre totalement et la reprise se manifeste par une incitation des princes à prospecter ; c'est aussi, avec le XVe siècle, le temps de légiférer. Les seigneurs sont peu à peu dépossédés par le roi de France qui cherche alors à reconquérir des droits miniers. Enfin la découverte des grands gisements d'Amérique latine, au XVIe siècle, change la donne geoéconomique.
L'argent. Du minerai au pouvoir s'intéresse aux techniques et à leur évolution au Moyen Âge mieux connues grâce au développement de l'archéologie minière depuis une vingtaine d'années : techniques extractives, techniques métallurgiques, étude des ateliers et des résidus du travail, des gestes des ouvriers. La production du métal blanc lié à la frappe monétaire est indissociable d'un contexte politique, économique, social et juridique : enjeux politiques et conséquences sur l'économie, l'environnement, le peuplement et les voies de communication, le statut du mineur, etc.

Détails

Plus d’information
EAN 9782708406315
ISBN 2708406310
Contributeurs Marie-christine Bailly-maitre (Auteur principal)
Format Livre
Support Non
Nombre de pages 224
Éditeur Picard
Collection Picard histoire
Langue Français
Largeur 17 cm
Longueur 24 cm
Épaisseur 1.5 cm
Poids 0.6 kg
Impression à la demande Non
Tranche d'âge Tout public
Catégories Livres, France médiévale 

Avis

Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte