Le stockage local semble être désactivé dans votre navigateur.
Pour une meilleure expérience sur notre site, assurez-vous d’activer le cache dans votre navigateur.

Leader de l'occasion depuis 1886

En ce moment : SOLDES JUSQU'À - 70%

Livraison à 0.01€ dès 30€ d’achats

-5% sur les livres neufs et livraison offerte avec le retrait dans nos magasins

En ce moment, livraison gratuite pour tous les coolos !

 Avantages Fidélité

 Service client

 Besoin d'aide

Leader de l'occasion depuis 1886

En ce moment : SOLDES JUSQU'À - 70%

Livraison à 0.01€ dès 30€ d’achats

-5% sur les livres neufs et livraison offerte avec le retrait dans nos magasins

En ce moment, livraison gratuite pour tous les coolos !

 Avantages Fidélité

 Service client

 Besoin d'aide

Leader de l'occasion depuis 1886

Livraison à 0.01€ dès 30€ d’achats

-5% sur les livres neufs et livraison offerte avec le retrait dans nos magasins

En ce moment, livraison gratuite pour tous les coolos !

Faut-il brûler Dumezil ?

Didier Eribon (Auteur principal)

Livre | Format : Livre poche | Editeur : Flammarion | Date de parution : 12/01/2011

Non disponible en ligne

Alerte dispo

Alerte dispo

Non disponible en ligne

Alerte dispo

Alerte dispo


Résumé

Georges Dumézil, le célèbre historien des religions décédé en 1986, aurait-il eu de la sympathie pour le nazisme dans les années trente et son livre, Mythes et Dieux des Germains, publié en 1939, porte-t-il la marque d'une telle inclination politique ? On raconte même, pour conforter le soupçon, que ce livre aurait « mystérieusement disparu » des bibliothèques après la guerre. Didier Eribon a voulu en avoir le coeur net. Il a mené une véritable enquête policière, exhumant des archives qui n'avaient jamais été consultées, interrogeant les témoins de l'époque, afin de reconstituer la biographie politique du grand savant. C'est ainsi qu'il évoque l'engagement de Dumézil dans l'Action française au cours des années 20, mais aussi son adhésion à une loge maçonnique dans les années 30, et sa révocation de l'enseignement par le régime de Vichy en 1941.Bien plus, il révèle, preuves à l'appui, que Dumézil écrivait, sous pseudonyme, des chroniques de politique étrangère qui traduisent, dès avant guerre, son horreur du nazisme et du « racisme aryen ». Au-delà de cet itinéraire, Didier Eribon reconstitue ici la vie de toute une communauté de savants, s'aidant des correspondances inédites de Marcel Mauss, Emile Benveniste, Sylvain Lévi, Antoine Meillet... Car, pour interpréter l'oeuvre de Dumézil, il faut la resituer dans le milieu intellectuel qui l'a vue prendre corps, et non faire abusivement fond sur ses opinions politiques. Et il convient alors de s'interroger : pourquoi notre époque veut-elle lire de la politique partout, même là où les contemporains n'ont pas eu l'idée d'en voir ?

Details

Plus d’information
EAN 9782081250796
ISBN 2081250799
Contributeurs Didier Eribon (Auteur principal)
Format Livre poche
Nombre de pages 348
Éditeur Flammarion
Collection Champs essais
Largeur 10.8 cm
Longueur 17.8 cm
Poids 0.201 kg
Impression à la demande Non
Catégories Livres, Sociologie et sciences sociales, Philosophie, Grands classiques des sciences sociales

Avis

Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte