De la naissance des sociétés à la mondialisation de l'humanité

Robert Bronsard (Auteur principal)

Livre | Format : Livre | Editeur : Editions universitaires europeennes | Date de parution : 22/05/2017

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo

Non disponible

Alerte dispo

Alerte dispo


Résumé

Les sociétés sont des entités structurées animées par une dynamique de croissance qui les rend constamment plus habiles à gérer des actions communes menées par des collectivités toujours plus grandes. Le XXe siècle a vu se constituer 200 États-nations, soit autant de sociétés appelées aujourd'hui à coexister. Cette fragmentation politique du monde est cependant confrontée au développement de la mondialisation des mécanismes du marché. Ce phénomène engendre des tensions qui, au lieu de rassembler les peuples, font exploser leurs différences, renforçant ainsi la pression centrifuge qui favorise la fragmentation. La mondialisation n'est pas un projet politique, mais le produit des forces du marché. Or, l'autonomie de l'économique est un non-sens. La production des biens et des services ainsi que la circulation des gens comme des capitaux sont, depuis toujours, le résultat d'actions collectives qui requièrent la collaboration et la coordination des acteurs sociaux. Une économie mondiale qui n'est pas encastrée dans le tissu des sociétés est donc condamnée à être dysfonctionnelle. Mais comment penser la société globale?

Détails

Plus d’information
EAN 9783639624007
ISBN 3639624009
Contributeurs Robert Bronsard (Auteur principal)
Format Livre
Support Non
Nombre de pages 112
Éditeur Editions universitaires europeennes
Collection Omn.univ.europ.
Langue Français
Largeur 15 cm
Longueur 22 cm
Poids 0.177 kg
Impression à la demande Oui
Catégories Livres, Essais et critique littéraires, Autres Livres, Sociologie et sciences sociales

Avis

Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte